nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Bambin de 23 mois décédé à Sainte-Justine : une erreur humaine en cause

Bambin de 23 mois décédé à Sainte-Justine : une erreur humaine en cause
Pexels.com

Décès de 2 patients au CHU Sainte-Justine: la réaction de l'hôpital.

il y a 8 jours

Selon une enquête du coroner rendue publique lundi, c’est une erreur humaine qui a causé la mort d’un bambin de 23 mois au CHU Sainte-Justine.

À la fin de 2016, le bébé Ghali Chorfi est atteint d’un cancer et est hospitalisé depuis plus d’une semaine au CHU Sainte-Justine.

Après avoir subi une greffe de la moelle osseuse, il prend du mieux.

Selon le rapport du coroner, alors que son médecin lui prescrit une solution saline, l’infirmière lui administre du potassium, ce qui a causé sa mort quelques heures plus tard.

Cette erreur est d’autant plus malheureuse que l’administration du potassium est très bien encadrée dans les hôpitaux.

«Malheureusement, cet encadrement ne semble pas avoir été suffisant. Et c’est dans ce contexte que nous avons dû procéder à certaines modifications par rapport à toute la gestion du contrôle de ce produit. On s’est assuré qu’il y ait une double mesure autant dans son calcul que dans son administration», a assuré le docteur Marc Girard, directeur des services professionnels au CHU Sainte-Justine. 

Bonsoir les sportifs

En direct de 20:30 à 00:00

1304
100

Bonsoir les sportifs

avec Ron Fournier

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.