nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

La loi 62 - Ce sera compliqué

La loi 62 - Ce sera compliqué

La loi 62 sur la neutralité religieuse adoptée cette semaine à l’Assemblée nationale fait sourciller les candidats à la mairie des grandes villes du Québec. C’est le cas aussi à Québec.

La loi prévoit que les services devront être reçus à visage découvert dans l’espace public. Une mesure difficile à appliquer notamment dans les services municipaux, comme par exemple dans les autobus de ville. « On est d’accord, mais c’est juste que l’exécution va être compliquée. On ne peut pas demander aux chauffeurs d’autobus d’être des policiers », a dit le maire sortant Régis Labeaume.

Pour le candidat de Québec 21, Jean-François Gosselin, « c’est flou », ajoutant qu’il ne voit pas comment on pourrait appliquer la loi dans les services municipaux.


Musique
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.