nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

450 000 manifestants pour réclamer l'indépendance de la Catalogne

450 000 manifestants pour réclamer l'indépendance de la Catalogne
Photo: AP/Emilio Morenatti

Des centaines de milliers de manifestants dans les rues de Barcelone, samedi.

Alexeï Navalny est sorti de prison. | La Catalogne mise sous tutelle. | Andrej Babis, le Donald Trump de la République tchèque, élu premier ministre du pays.

il y a un mois

MADRID - Environ 450 000 Catalans ont manifesté samedi après-midi dans le centre-ville de Barcelone pour réclamer l'indépendance de leur région, après que Madrid ait demandé au Sénat la destitution de l'exécutif catalan.

Mardi soir, rapellons que 200 000 personnes étaient descendues dans la rue pour protester contre l'incarcération de deux leaders indépendantistes catalans, inculpés pour sédition. 

Source: AP/Le premier minsistre Mariano Rajoy 

Madrid va suspendre le gouvernement catalan

Le gouvernement espagnol veut «rétablir l'ordre» en Catalogne et entend activer l'Article 155 de la Constitution de 1978, qui permettra de prendre le contrôle de la région semi-autonome.

Cette mesure, qui n'a jamais été utilisée depuis le retour de la démocratie après la dictature du général Franco, nécessite l'approbation du Sénat, où le parti du premier ministre Mariano Rajoy détient une majorité absolue. Elle devrait être adoptée dès le 27 octobre.

Le gouvernement espagnol veut également dissoudre le gouvernement régional catalan et organiser des élections en Catalogne d'ici six mois, «afin de chasser ceux qui ont violé la loi», a déclaré le premier ministre Rajoy.

Une telle élection risque d'aviver encore davantage les tensions entre Madrid et les indépendantistes catalans. Le gouvernement de la Catalogne estime disposer d'un mandat pour se séparer de l'Espagne depuis le référendum illégal du 1er octobre, et il ne veut pas d'une élection régionale.

(Avec The Associated Press et l'AFP) 


Musique
Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.