nc-logo-fb-simplenc-logo-twitternc-logo-pinterestnc-logo-instagram nc-logo-youtubenc-logo-google-plusnc-logo-rss nc-zoom-2nc-calendar-grid-61 nc-simple-removenc-button-plaync-button-pause nc-button-stopnc-curved-nextnc-tail-rightnc-tail-leftnc-volume-ban nc-volume-97 nc-volume-93nc-sun-cloud-hail nc-sun-cloud-light nc-sun-cloud nc-sun-cloud-fog nc-email-84nc-headphonenc-ic_photo_library_24pxnc-flash-21nc-single-02 nc-bars

Les policiers se seraient mis en danger eux-mêmes pour arrêter Brandon Maurice

Les policiers se seraient mis en danger eux-mêmes pour arrêter Brandon Maurice

L'enquête publique du coroner sur la mort de Brandon Maurice, a été suspendue pour 30 jours après des révélations à l'effet que le policier aurait mal fait son travail.

L'expert-conseil en utilisation de la force de l'école Nationale de police, Bruno Poulin, est venu expliquer que l'agent Frédéric Fortier s'est lui-même mis en danger quand il s'est approché du véhicule sur la rue Patry à Messines en Haute-Gatineau.

Si lui et son collègue, Dave Constantin avaient suivi les méthodes recommandées lors de la formation policière, ils auraient d'abord éteint leur sirène et auraient utilisé un porte-voix pour donner des ordres au fuyard ce qui leur aurait procuré une marge de manoeuvre.

Ainsi le fait de fracasser la vitre et tenter d'ouvrir la portière avec une lampe de poche dans une main et une arme dans l'autre, pour maîtriser Brandon Maurice, est absoluement inconciliable avec la formation policière. C'est dit et redit, a souligné l'expert.

Les avocats des deux policiers ont demandé du temps pour réécouter l'avis de Monsieur Poulin et peut-être offrir une contre-expertise. Ils ont jusqu'au 12 mai pour faire connaitre leurs intentions.

Sur demande

En direct de 12:00 à 15:00

2134
100

Sur demande

avec Jeffrey Subranni

Votre version d'internet explorer est trop basse. Utilisez au moins la version 11 ou un navigateur récent comme Google Chrome.